En mémoire des ânes de la bataille de Verdun

En 1916, durant la terrible bataille de Verdun, seuls les petits ânes d'Afrique du Nord étaient capables de monter en première ligne pour ravitailler les combattants en nourriture et munitions.

Ils marchaient au fond des boyaux et portaient fidèlement leur lourde charge, puis revenaient bien vite à l'arrière en trottant.

De nombreux ânes sont tombés au cours des bombardements. Cette plaque est là pour honorer leur mémoire.

Le livre de Raymond Boissy, président fondateur de l'ADADA, raconte cette épopée. Il est disponible encore en quantité limitée en s'adressant à l'ADADA.


Retour au Coup de Coeur