Ananco
La Fouardière
61260 Masle
Tél 02-37-49-72-71 & 06-88-64-81-38
Courriel anandco@orange.fr
 
     

ANANCO : Pour une Equitation à Âne et Mulet

ANANCO vous propose :

L'équitation à âne et mulet, en plaçant en priorité le respect de leur personnalité et leur protection. Première association française d'équitation à âne et mulet, elle agit pour améliorer leur image de marque dans le monde des sports et loisirs.
L'âne andalou : un âne grand, gris et gracieux, apte à l'équitation. Elle fut la première association en France à protéger l'âne andalou, dès 1993.
Le mulet de selle : grand, gracieux, en bonne santé, bien éduqué et heureux ! A découvrir !
Le concept "Anko" : Des animaux de grande taille et de qualité : Ane Andalou, Mulet de selle. Ananco privilégie le bien-être de ses animaux sur toute compétition. Agés ou malades, ils vivent en toute quiétude. L'asinerie est aussi un lieu de "vacances" pour les animaux des adhérents.
Des stages particuliers, des conseils en éducation générale, en soins, en équitation, sur place, par courrier, par téléphone.
Un livret de soins pour régler tous les petits problèmes de votre âne. Prix 10 euros 


L'ANE ANDALOU
Elevée dans la vallée de l'Huisne, la race andalouse quitte ainsi son berceau d'élevage. La générosité du Perche, réputé pour ses chevaux, permet de développer un animal puissant, aux formes harmonieuses. L'andalou acquiert, grâce à une sélection rigoureuse, une morphologie athlétique, adaptée à la selle et l'attelage et une résistance au climat tempéré.

STANDARD

* Une grande taille : plus d' 1m40 pour les ânesses et plus d' 1m45 pour les mâles.
* Une robe grise, pommelée le plus possible, allant du blanc au gris fer.
* Un corps élancé, un dos porteur, un garrot saillant.
* Une allure élégante et vive.
* Une tête expressive, portée haute.
* Une crinière droite.
* Une forte ossature avec une musculature adaptée, sèche.
* De bons aplombs, des membres longs mais solides, des paturons courts, une croupe arrondie.
* Un poils ras.
* Une peau foncée, des sabots noirs.
* Des capacités physiques et mentales à la selle et l'attelage.



LE MULET DE SELLE :


Il est dressé tout au long de son séjour chez Ananco. Il est "suivi" par Ananco tout au long de sa vie. Ainsi, son propriétaire peut bénéficier d'un maximum de conseils quand il le souhaite.

 

STANDARD

* Une morphologie adaptée à l'équitation.
* Une allure élancée
* Une taille d' 1m50 minimum au garrot.


Pourquoi un âne ?
Pour une équitation "douce", basée, avant tout sur le plaisir d'être avec son âne. C'est l'essentiel. Pour avoir le plaisir d'être avec un animal rassurant, pas craintif, pas nerveux, régulier dans ses attitudes. Pour se promener autant une heure qu'un an ! Pour randonner, seul ou avec d'autres ânes ou des chevaux.
Pourquoi pas ?
Pas pour placer le résultat sportif avant tout. Pas pour se faire des émotions fortes, pas pour comparer avec l'équitation à cheval. Pas pour obtenir des résultats sportifs rapidement. Pas pour une personne de gros gabarit (plus d'1m80, plus de 90 kg).
Pour qui ?
Pour des cavaliers qui souhaitent une équitation principalement d'extérieur avec un animal adapté. Pour des gens qui aiment le contact avec l'âne. Pour des cavaliers débutants qui veulent pouvoir progresser tranquillement dans leur équitation, en intérieur comme en extérieur. Pour ceux qui veulent relever le défi et obtenir de l'âne des résultats sportifs, en dressage, en trec, à l'obstacle.
Comment ?
En ayant un niveau d'équitation plutôt bon, et surtout en n'ayant pas une formation en équitation, malheureusement fréquente, basée sur les coups de talons, de cravaches, les coups dans la bouche. Si des chevaux acceptent cette maltraitance qui les font "se porter en avant", monte que l'on voit souvent dans l'équitation à poney où le résultat seul compte, les ânes, eux, ont une réaction qui ira à l'encontre de l'effet escompté !
Il ne suffira pas qu'un âne soit dressé à l'équitation pour qu'il reste" au niveau". D'où l'importance d'une formation pour le cavalier, spécifique, qui lui permettra de maintenir le niveau de dressage de son âne.
L'équitation à âne nécessite des aides fines, contrairement aux idées reçues. Il ne suffira pas d'être cavalier pour dresser de façon satisfaisante un âne à l'équitation. D'où l'importance de choisir un âne déjà éduqué ou bien de lui faire suivre des formations adaptés, régulièrement au cours de son apprentissage.
Avec quel âne ?
Il faut une adéquation entre la taille de l'âne et celle du cavalier. Les ânes de moyennes ou grandes tailles, plus d'1m30, sont à recommander.
Âne ou ânesse importe peu. L'entier est à déconseiller, de façon générale, sans systématiser. D'une part car pour monter un entier, il faut une connaissance de sa psychologie, d'autre part car une échappée peut avoir des conséquences plus graves qu'avec un hongre ou une ânesse.
Un aparté concernant la castration : je suis la première à lutter contre les amputations et autres dégradations envers les animaux : sectionnement des queues de chevaux, moutons,, tatouage au fer rouge des chevaux, tailles des oreilles des chiens.et préfère éviter une castration mais pas au détriment de la qualité de vie de l'âne, au bout du compte.
*Un rappel : L'âne n'est pas un homme
*Une explication : l'âne que vous avez avec vous n'est plus dans un environnement naturel. Il en va pour lui des aspects positifs tel qu'une espérance de vie plus longue, une vie plus confortable. Il en va aussi des aspects négatifs : une perturbation de ses instincts, un détournement de ses besoins, une modification de ses relations avec l'espace et avec les autres animaux Il se peut qu'un âne entier soit heureux dans sa vie et tout en n'étant pas dangereux pour son environnement. Dans ce cas, il est inutile de penser à une castration. Mais l'expérience montre que bien souvent : un entier vit seul et aucun âne n'aime cela. De plus, bien souvent un entier n'a pas de troupeau d'ânesses à saillir, à surveiller, avec qui vivre comme compagnie et c'est alors toujours un manque pour lui.
Les autres raisons sont "du coté des humains" : J'ai des entiers, pour la reproduction, et je fais en sorte qu'ils soient le moins seuls possible et il est vrai que je les monte et les attelle. Il est également vrai qu'ils ne sont pas à confier à tout le monde, qu'ils sont plus bruyants, souvent énervés, plus difficiles à tenir, oubliant souvent les règles de politesse, susceptibles d'accident avec d'autres animaux, ou avec des enfants
Avec quoi ?
A cru ou sur selle western, ou en selle anglaise, qu'importe pourvue qu'il y ait une sangle adaptée et une croupière .
Le mors n'a pas à être violent, même si les lèvres de l'âne, habituées aux nourritures piquantes et dures, sont moins sensibles et plus protectrices des barres. Enfin, la voix est sans doute l'aide à conseiller le plus, vis à vis de cet animal si sensible.